Située à la limite sud du Parc Naturel National de la Vanoise, cette randonnée permet d’apprécier une superbe vue sur la Vallée de la Maurienne et de découvrir deux rochers particulièrement atypiques.

Points d’intérêts

Le parc de la Vanoise est le tout premier parc national à voir le jour. Créé en 1963 pour pallier principalement à la disparition massive des bouquetins, il fut inauguré le 26 juin 1965 au pied du monolithe de Sardière. Aujourd’hui, il permet de préserver de nombreuses espèces de la faune et de la flore. Ouvrez grand les yeux, ici il n’est pas rare de croiser des chamois qui galopent dans les pierriers ou encore la fameuse fleur symbole des Alpes : l’Edelweiss.


L’Edelweiss représente la pureté et l’amour. Dans les traditions des Alpes, le fiancé offrait un bouquet à sa promise le jour du mariage.


Les paysages sont grandioses. Après s’être élevés à travers une forêt dense, nous atteignons de vastes alpages. La vue se dégage alors sur la profonde vallée de la Maurienne. Un petit crochet hors sentier sur une pente parsemée de centaines d’Edeleiss permet d’atteindre les parois rocheuses du Roc des Corneilles et plus particulièrement le fameux Trou de la Lune, une curiosité géologique typique du massif de la Vanoise qui forme une arche naturelle permettant de découvrir une autre vallée.

sous un certain angle, le Trou de le Lune forme presque un coeur

A la descente, un dernier point de vue permet d’observer le curieux monolithe de Sardière que nous avons déjà croisé en montant. Du haut de ses 93 mètres, il domine la vallée et fait le bonheur des grimpeurs en offrant une ascension atypique (voir « Bonus » en fin d’article)

Noyé dans une épaisse forêt de résineux classée site Natura 2000, le rocher longiligne dépasse à peine de la cime des arbres. La roche calcaire qui le compose, compacte et dure, à résisté à l’érosion contrairement aux roches plus tendres qui l’entouraient.

Recommandations

Cette randonnée s’effectue en grande partie dans le parc national de la Vanoise, ses limites sont matérialisées par de grandes marques aux couleurs du drapeaux français mais sous forme de bandes horizontales. Sur carte IGN, ses limites sont matérialisées par une ligne verte.


Voici une liste non exhaustives de certaines restrictions spécifiques :

  • Les chiens sont interdits, même tenus en laisse.
  • Rien ne doit être cueilli ou ramassé (fleurs, fossiles, champignons…)
  • Emportez tous vos déchets (cela s’applique évidemment partout, pas seulement dans les parcs). Pensez également à ramener votre papier toilette, car oui, c’est un déchet !
  • Pas de cris, pas de musiques, on apprécie le calme et on évite toute nuisance sonore qui pourrait déranger les bébêtes.
  • Le bivouac est autorisé seulement à proximité des refuges.
  • Interdiction de faire du feu : cela dégrade très fortement le sol et tout l’écosystème qu’il abrite. Aussi, un incendie arrive plus vite qu’on ne l’imagine !
  • Comme beaucoup d’autres espaces naturels, le survol en drone au dessus du parc est interdit !

Pour se rendre jusqu’au Trou de la Lune, vous pouvez emprunter une petite sente non balisée.

Cette extension n’est pas très longue mais le sentier est un peu plus technique que le reste de l’itinéraire.

N’oubliez pas d’emporter tout le matériel nécessaires pour une randonnée en montagne : de bonnes chaussures, suffisamment d’eau et de nourriture, une casquette et de la crème solaire mais aussi une doudoune et une veste imperméable. La météo peut très vite changer !

Itinéraire


17,6

kilomètres

1250

mètres de dénivelé

6h30

d’effort


L’itinéraire ne présente pas de grandes difficultés techniques mais il s’agit tout de même d’une randonnée en montagne avec de potentielles difficultés liées à ce type de terrain (chemin caillouteux, dénivelés, pentes raides…).

Tous les chemins que vous allez emprunter sont balisés sauf l’extension pour se rendre au Trou de la Lune.

clique sur la carte pour l’agrandir

Bonus

Pour les grimpeurs, il est possible de faire l’ascension du monolithe de Sardière. Une escalade très sympa et surtout un sommet atypique plutôt très impressionnant ! Nous avons choisi la voie Dieu des Elfes (93m, SE, TD 6c>6b | T1).

Bonne randonnée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :